La dysphagie chez l’enfant650.00$Taxes incluses

Formation continue aux professionnels

21 heures de formation

22 - 23 - 24 Octobre 2018

Les objectifs de la formation

  1. Offrir une formation post-graduée en dysphagie pédiatrique permettant aux participants de mieux comprendre les troubles d’alimentation chez l’enfant.

  2. Être en mesure de connaître la démarche d’évaluation des troubles d’alimentation.

  3. Connaître les approches, les principes et les techniques spécifiques dans le traitement des différents troubles d’alimentation.

  4. Connaître notre rôle professionnel au sein d’une équipe multidisciplinaire.

Plan de cours

Partie 1 : Introduction, développement normal de l’alimentation 

Partie 2 : Anatomie et physiologie

  • Rappel des structures anatomiques de la région aéro-digestive

  • Innervation motrice et sensitive impliquée dans le processus de la déglutition

  • Les principes neurophysiologiques de la déglutition 

Partie 3 : Classification et différentes problématiques rencontrées en dysphagie 

TROUBLES ORGANIQUES

  • Troubles d’ordre anatomique :

    • Malformations bucco-faciales

    • Malformations du tube digestif

  • Troubles neurologiques et génétiques :

    • DMC, TCC

    • Prématuré

    • Différents syndromes

    • Myopathies

    • Trouble du spectre de l'autisme 

  • Problèmes cardio-respiratoires :

    • Cardiopathie

    • Problème respiratoire

    • Trachéotomie

  • Troubles métaboliques et physiologiques :

    • Reflux gastro-œsophagien

    • Troubles digestifs

    • Allergies et intolérances alimentaires

TROUBLES NON-ORGANIQUES

  • Troubles sélectifs

  • Pauvre appétit (picky eater)

  • Phobies alimentaires

  • Renforcements négatifs (gain secondaire)

  • Troubles d’alimentation post-traumatique

  • Troubles d’alimentation d’ordre relationnel

Partie 4 : Évaluation du processus de déglutition

  • L’évaluation clinique (fonctions oro-motrices, sensorielles, comportementales et déglutition)

  • La vidéofluoroscopie et l’endoscopie de déglutition

Partie 5 : Traitement

  • Les approches de traitement selon différentes problématiques d’alimentation (sélectivité, trouble sensoriel, trouble oro-moteur, etc.)

Partie 6 : Le travail multidisciplinaire dans une équipe de réadaptation et avec l’équipe médicale (rôles respectifs, actes réservés,éthique).

 

Politique de remboursement

Aucun remboursement ne sera émis après le 12/10/2018

Des frais de 50$ seront exigés pour toute annulation avant le 12/10/2018

21 heures

22 - 23 - 24 Octobre 2018

39

places disponibles

Lieu de la formation

Université de Sherbrooke
Campus de Longueuil
150, place Charles-Le-Moyne
Longueuil. J4K 0A8

 

Voir les indications

Université de Sherbrooke

Modalités pédagogiques

Le cours sera présenté sous forme d'exposé oral et supporté par une présentation Power Point avec un support audiovisuel (visionnement de problématiques spécifiques). Les participants seront amenés à pratiquer certaines méthodes de traitement et à travailler en équipe sur des vignettes cliniques.

Conférencière

Marie-Josée Tessier

Marie-Josée Tessier

Formation présentée par Marie-Josée Tessier, ergothérapeute graduée de l’Université de Montréal en 1985. Elle a obtenu une maîtrise en science bio-médicale en 2010. Ses recherches ont porté principalement sur les troubles d’alimentation chez l’enfant.

Elle coordonne la clinique de dysphagie du Centre Montérégien de Réadaptation depuis 2005 et dirige la Clinique pédiatrique de dysphagie et d’ergothérapie depuis 2001. Elle a obtenu une certification du Sensory Integration International en 1994. Elle a développé des liens inter-établissements dans le domaine de la vidéofluoroscopie et de l’endoscopie avec le CHU Ste-Justine et l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Elle a suivi de nombreuses formations continues dans ce domaine. Elle a donné cette formation à plusieurs reprises ici au Québec et en Europe depuis 1999 et est maintenant rendue à sa 25e édition. Elle enseigne dans le domaine de la dysphagie pédiatrique aux étudiants en ergothérapieà l’Université de Sherbrooke et à l’Université de Montréal.